À chaque fois que je me rends sur le salon Avantex, je découvre toujours des créateurs qui prennent des risques, qui mélangent des influences et cultures dans leurs réalisations.

Rencontre culturelle avec Armine Ohanyan quand l’Arménie souffle un vent de fraîcheur sur la création hexagonale.

Modelab : Est-ce que tu pourrais te présenter ?

Armine : Je suis Armine Ohanyan. Ça fait cinq ans que je suis en France. J’ai commencé mes études aux Beaux-Arts de Erevan, la capitale d’Arménie. Puis j’ai continué aux Beaux-Arts de Lyon, en design textile. Pour finir, j’ai fait deux ans dans une école de mode à Paris, ModeEstah, en stylisme et modélisme.

Armine Ohanyan
@Erkan_Baris

Modelab : Est-ce que tu pourrais nous parler un petit peu de tes créations ?

Armine  Ohanyan : Dans mes créations, l’inspiration vient toujours de la nature et des événements naturels comme la neige, la pluie, le vent ou autre. J’essaye d’introduire ces effets en faisant des créations de matières qui nous rappellent certains éléments de la nature. Par exemple, j’ai des pièces qui représentent la neige, l’hiver profond, la glace… J’utilise aussi les nouvelles technologies comme l’impression 3D pour certains éléments que je viens ensuite apposer sur le vêtement. Je mélange la mode, les nouvelles technologies et la nature.

Modelab : Ici, on est sur Avantex et tu as fait un défilé hier, comment ça s’est passé ?

Armine  Ohanyan : En fait, je suis là parce que j’ai gagné le prix Fashion Tech Expo à Paris en 2017, à la Cité de la Mode et du Design, et on m’a invitée ici pour que je présente mes créations et que je fasse un défilé. J’ai fait mon défilé hier, ça s’est très bien passé, j’ai de très bons retours.

Armine Ohanyan
@mathilde_gehin

Modelab : Quel est ton point de vue sur l’innovation dans la mode au sens large du terme ? Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Armine  Ohanyan : Je trouve que l’innovation représente l’avenir de la mode. C’est déjà révolutionnaire, tout ce qu’on a vu jusqu’à présent dans la mode, dans l’innovation, dans les nouvelles technologies.

Tout cela m’inspire. Et  j’utilise ces nouvelles technologies dans certaines de mes créations.

@Aude_Lerin

Modelab : Quels sont tes projets dans les mois à venir ?

Armine  Ohanyan : Je travaille sur ma nouvelle collection, que je présente le 10 mars prochain. Je ferai un défilé, ou plutôt une performance artistique – pas vraiment un défilé comme on est habitué à en voir. Ensuite, je vais lancer mon e-shop où je mettrai certaines pièces un peu plus faciles à porter, mais dans l’esprit de mes créations. J’ai pas mal de projets et de demandes.

Modelab : Tu viens d’Arménie et tu travailles en France. Comment arrives-tu à faire le lien entre ces deux cultures dans ton travail ?

Armine  Ohanyan : (Rire) Dans mon travail, c’est intéressant parce que l’Arménie et la France ont des cultures totalement différentes. Je trouve que c’est une vraie richesse de les mélanger, de prendre les points forts de ces deux cultures et de les intégrer à mes créations.

Armine Ohanyan
@mathilde_gehin

Modelab : Est-ce que tu as quelque chose à rajouter ?

Armine  Ohanyan : Je trouve qu’il est très important pour les jeunes créateurs comme moi qui viennent de commencer d’avoir le soutien de personnes qui nous donnent la possibilité de parler de nos créations, de les montrer un peu plus, parce que les grandes marques ont beaucoup plus de visibilité. Pour moi, c’est une bonne opportunité d’être ici et de présenter mes créations.

Lors de la Fashiontech Expo, nous avions également rencontré le duo Intrview. Un entretien réalisé par Julie à lire ou à relire juste ici.

Première photo par Aude Lerin