704 Vues |  J'aime

Ce qu’il faut retenir du CES 2016 !

Du 6 au 9 Janvier dernier se déroulait le CES 2016 (Consumer Electronic Show), le rendez-vous annuel implanté à Las Vegas regroupant les concepteurs et fabricants de nouvelles technologies internationaux. Cette année, pas d’innovation de rupture notable mais de nombreuses améliorations à découvrir et des projets très prometteurs.

Nouvelles technologies : les 3 grandes tendances

Les trois grandes tendances de cette 49ème édition étaient :

  • Les objets connectés (montres, bracelets, drones)
  • La réalité virtuelle
  • L’automobile
♦ Les objets connectés

Avec une augmentation de 30% par an, en moyenne, on estime, pour 2016, la vente de 6,4 milliards d’objets connectés dans le monde. C’est avant tout des objets destinés à la domotique, au sport ou à la santé qui ont été présentés. L’enjeu principal pour les industriels du secteur : parvenir à séduire le public féminin, qui reste encore peu consommateur de ce type d’objets.

♦ La réalité virtuelle

Particulièrement attendus pour cette année : les casques de réalité virtuelle. Trois produits sont déjà au coude à coude pour un lancement au printemps :
Sony avec Playstation VR (anciennement Morpheus), grand absent du salon, adapté au gaming
– l’Occulus Rift, commercialisé dès mars 2016 au prix de 699€
– HTC et son HTC Vive Pre, dédié aux développeurs avec une manette sans fil et dont plus d’informations seront dévoilées courant avril

♦ L’automobile

De multiples annonces et de nombreux partenariats ont été présentés cette année : Volkswagen va relancer son culte Combi version électrique et connectée ; Amazon et Ford s’associent pour faire communiquer la voiture et la maison ; Faraday Future se positionne comme un nouveau concurrent de Tesla…
La voiture autonome était au centre des conversations, et une conférence dédiée à l’avenir de la mobilité urbaine a mobilisé les visiteurs.

 

La French Tech mise à l’honneur

FrenchTech_CES2016

Juste derrière les États-Unis, la France est la deuxième délégation la plus représentée au salon avec 190 start-ups. Une présence remarquable avec 1/3 des entreprises exposées dans l’Eureka Park, le principal espace de démonstration du salon entièrement dédié aux start-ups et PME innovantes.

Un fort taux de participation que l’on peut expliquer par 3 facteurs majeurs :
– la bonne communication autour du label French Tech, valorisé par les politiques français
– un vrai savoir-faire français sur le secteur des objets connectés : que ce soit pour le design, la partie logicielle ou pour la créativité.
Le salon CES a servi et sert de tremplin pour les entreprises françaises de l’IoT comme, par exemple, Withings qui a bénéficié de retombées très favorables en termes de notoriété, de réseau et d’opportunités de marché.
– une crédibilité à l’international : évidemment, rien de mieux pour un fabricant d’être confronté directement avec les experts de son marché pour obtenir des retours sur son produit. Fort de son succès, l’évènement représente pour certains, la majorité du budget communication de l’année ! Une première rencontre avec les États-Unis qui permet de mieux évaluer l’attractivité du marché et parfois, de revoir sa stratégie en décidant de focaliser la partie ingénierie en France et en ouvrant de petits bureaux aux USA.

Un savoir-faire « Made In France » grandement mis à l’honneur avec de nombreuses innovations récompensées aux CES Innovation Awards.

Quelques nouveautés FashionTech

  • Oombrella, le parapluie intelligent

Avec l’accessoire de Weezzo, vous ne risquez plus de sortir trempés.  Ce parapluie connecté envoie des alertes pour prévenir des journées de pluie. Sa toile est composée d’un matériau qui réfléchit la lumière pour égayer de la grisaille. Ils lanceront bientôt leur campagne de crowdfunding sur Kickstarter.

Digitsole

  • La chaussure chauffante

Alors que nous vous parlions il y a quelques temps des vêtements chauffants, nous vous présentons maintenant la paire de chaussures qui va avec : Digitsole, venue de Nancy, qui a plusieurs fonctionnalités. Premièrement, un système de chauffe intégré mais aussi des capteurs pour mesurer son activité physique, une ouverture et fermeture automatique, une lampe-torche intégrée et un suivi de l’usure de l’amorti.

Le rendez-vous pour 2017 est déjà pris avec : la 50ème édition qui sé déroulera du 5 au 8 Janvier.

Estelle
Un brin de curiosité, un œil de lynx pour repérer les dernières tendances de la FashionTech et un clavier pour plume : voilà ma recette pour écrire avec le sourire.