2623 Vues |  1

FashionTechDays : pari tenu !

Toujours dans l’esprit curieux et innovant, le Buisness Fashion Forum s’est associé à NUMA Paris le temps des Fashion Tech Days. Pendant 2 jours à Roubaix au CETI, professionnels de la mode, du luxe et de la Tech ont planché dur pour titrer le meilleur de ce grand « brainstorming ».

Impression 3D

Les Fashiontechdays en mode exploratoire

L’objectif : affiner, explorer les technologies mises au service de la mode. Car enfin il apparait clair que sans elles le futur de la mode semble bien compromis.

Un bon timing, les conférences se sont tenues en mode Keynote de 15 min, une formule dynamique qui engage à l’interaction. Au programme on a parlé Sociologie et Matières, de Mode et Robots.

Beaucoup de questions sur la place de la mode dans la société et comment celle-ci, peut être de toute évidence, le lien entre des ressources et la technologie. L’intervention de l’auteur, designer Florence Bost soulignait particulièrement ce dernier point.

Fashiontech

Du côté matières ont n’évite plus la composante « bio », on en fait une force. Recyclage, système-D, DIY, mais surtout qualité. Nous sommes en France, le label compte aussi, il est donc important de répondre des normes sans que celles-ci ne deviennent un frein. Innovation aussi sur le traitement des matériaux, on travaille sur la teinture améliorée et les nanotextiles.

La grande nouveauté technologie c’est l’apparition de l’impression 3D, qui ouvre des perspectives à tout niveau : modèle, mesure, production. Philippe Ribera, directeur régional de Lectra, spécialiste en marketing produit, est intervenu sur les enjeux et les possibilités de l’utilisation de cette nouvelle technologie notamment dans la mode.

Capture d’écran 2015-03-24 à 09.21.20

Si le premier jour a tourné autour du produit même, le second est allé vers la commercialisation de celui-ci.

À la recherche d’une commercialisation fashion

Sylvie Loiseau/ Dailyshopwindow, donne le ton de la journée : la vitesse et le e-commerce. La consommation et la commercialisation ont radicalement changé, on le sait mais les intervenants ont aussi insisté sur l’importance de l’humain que l’on oublie trop souvent.

Capture d’écran 2015-03-24 à 09.23.47

Lionnel Damm, fondateur de « On boit un café », agence de communication digitale spécialisée dans les réseaux sociaux le rappel : sans humain pas de réseau. Les comportements humains au sein des réseaux, les good et bad buzz, et comment les gérer, c’est le sujet de Fabrice Jonas, qui au terme d’une intervention remarquée et très dynamique, nous aura fait découvrir « le bruit » qu’il faut savoir écouter sur les réseaux pour savoir où parler ! Il faut rester une personne connectée pour devenir un expert.

On a parlé aussi de la place des community managers dont le travail évolue en permanence au sein des réseaux. L’humain une fois de plus au coeur du digitale. Interlocuteur de choix, il permet un discours, une discussion qui donne aux consommateur le beau rôle, car c’est à lui seul que l’on répond.

Capture d’écran 2015-03-24 à 14.57.43

Enfin le e-merchandising présenté par Julien Decroix, nous a éclairé sur la façon de mettre en valeur les produits, l’importance du visuel et de la facilité d’utilisation des sites. Comment placer les produits pour les rendre plus accessibles, plus attractifs et améliorer les ventes.

Bref, une première plus que réussite, nous attendons la seconde édition avec impatience.

Emma.

Emma Peel
Go, go, go ! Spécialiste réseaux sociaux, SMM/SMO, DA et développement.

Sources :

  • FashionTechDays-photo: Fabrice Jonas