1653 Vues |  J'aime

GRAFITEE, la référence T-Shirt Graphique !

Depuis 2008, Grafitee explore le monde en quête de tee-shirts originaux, cools ou décalés. D’abord sous la forme d’un blog, Grafitee opère aujourd’hui sa petite révolution en lançant sa place de marché exclusivement réservée aux labels de t-shirts indépendants ! Découvrez l’histoire de ces Gurus du T-shirt, avec Damien, l’un de ses fondateurs…

Comment est né GRAFITEE ?

L’histoire a démarré en 2008 avec un blog sur les tee-shirts créé par Garry POUPIN. L’idée était de faire découvrir différentes marques aux concepts originaux et créatifs qui existent à travers le monde. Pourquoi le T-shirt ? Parce que c’est le produit textile le plus vendu dans le monde (plusieurs milliards chaque année…) et que c’est un support qui permet une rotation permanente en matière créativité artistique.

Aujourd’hui, 4 personnes composent le noyau dur de l’équipe et un cercle d’une dizaine de personnes gravitent autour du projet pour des collaborations, du rédactionnel, etc. A partir du blog, une nouvelle idée est née : la création d’une place de marché dédiée aux marques indépendantes de tee-shirts. Le projet a mûri pendant 3 ans pour aujourd’hui proposer une plateforme de qualité, qui regroupe à peu près tous les styles qu’on peut trouver (Geek / Streetwear / Trendance / Lettrage…).

Pourquoi avoir attendu 3 ans pour vous lancer ?

Grafitee Responsive

Pendant ce temps de maturation, nous avons beaucoup réfléchi au positionnement du projet et à l’ergonomie de la plate-forme. Nous avons voulu orienté la place de marché autour de 3 valeurs centrales : l’originalité, la qualité et la simplicité. Pour cela, le site a été entièrement réalisé en Responsive Design (l’interface s’adapte aux différents environnements) et en Speed Checkout (le client peut passer une commande sans créer de compte, le tout en moins d’une minute).

Pour garantir la fluidité et la simplicité d’utilisation, nous avons déployé plusieurs filtres de recherche avancés comme le tri par taille, par genre, par type, par couleur, par thème, par pays, par prix, etc. Nos fiches de produits sont ultra-détaillées avec des photos prises par nos soins, la mention de l’artiste qui a réalisé le visuel, et toutes les informations relatives aux matières, aux coupes, au pays de provenance etc. L’e-shop est également multilingue et le paiement en est disponible en 7 devises.

Comment sélectionnez-vous les marques ?

Nous choisissons les marques selon des critères qualitatifs précis : la créativité, l’éthique, l’authenticité. Il faut que ce soit de (vraies) marques indépendantes, qui ont déjà une certaine expérience (…) et qui sont capables d’expédier à l’international. Condition sine qua non pour travailler avec nous.

Pour l’ouverture de la marketplace, nous avons fédGrafitee-Brandséré une première tranche d’une centaine de marques, dans une vingtaine de pays. Certaines griffes sont déjà connues – comme Shaman et Wasted Paris en France, MNKR et Ambitious Collective aux États-Unis ou Daydream Supply et Funkrush au Royaume-Uni (…) – et d’autres sont de jeunes pousses qui ne demandent qu’à être découvertes, comme Californie Française, DRX Legend, Northbeach, Veni Vedi Vici ou encore Natri. Leur point commun : passion, audace et talent. Notre objectif est ainsi de proposer une offre à la fois large et sélective, plutôt middle range…

Quel est votre business-model ?

Aujourd’hui, le site est composé de la place de marché, d’un magazine sur la culture urbaine en générale et d’un blog plutôt dédié aux coulisses du projet. Finalement, nous voulons surtout construire « Un Temple du Cool » et nous projetons également de lancer notre propre marque à terme. Nous allons enfin élargir notre offre sur d’autres produits comme des accessoires ou des produits personnalisés, tout en conservant le Tee-shirt comme élément central.

Du côté pratique, tout se passe en Drop-Shipping, c’est-à-dire que les marques expédient directement leurs produits aux clients en contrepartie d’une commission sur vente. Nous ne sommes donc qu’intermédiaires de vente. En parallèle à la marketplace, nous continuons à développer le Magazine pour asseoir notre rôle d’ambassadeur médiatique. Nous avons également des perspectives de lancement sur différents types de médias (dont un volet sonore en préparation). En synthèse, nous sommes ce qu’on appelle une « Marque-Média », avec des leviers de croissance divers et variés.

Grafitee – Lettering Sessions – 1st Round from Grafitee on Vimeo.

Quel est votre avis sur la FashionTech ?

L’aspect de la FashionTech que je connais le mieux est celui de la chaîne de fabrication et de distribution. Je pense qu’il va y avoir un retour à des circuits de distribution courts et à des marques nationales. En France, on le constate déjà avec de belles initiatives de re-localisation dans le slip, le jean, ou encore les chaussettes, bien que les produits proposés restent encore chers pour des basiques…

La Fast Fashion commence clairement à atteindre ses limites : il commence à y avoir une prise de conscience collective sur le fonctionnement de l’industrie textile et la notion d’ « habillement responsable » émerge de plus en plus. La France étant l’un des pays pionniers du textile (200 ans d’histoire et premier exportateur mondial pendant des années), il me semble absolument vital de conserver nos savoir-faire, d’autant qu’il est déjà impossible de préserver la totalité de l’emploi. La perte du savoir-faire est la dernière limite à ne pas franchir. C’est un point de non-retour.

Estelle
Un brin de curiosité, un œil de lynx pour repérer les dernières tendances de la FashionTech et un clavier pour plume : voilà ma recette pour écrire avec le sourire.

Sources :