1910 Vues |  J'aime

Wearable Tech : la convergence de la Technologie, la Mode et du Sport ?!

Du Sexy, du Désirable, c’est le leitmotiv de nombre d’industries qui se “consumerisent”. L’automobile, l’informatique, ou encore de la téléphonie ont mis en défaut notre vision fonctionnelle et ont ouvert une brèche vers des approches centrées sur l’émotion et l’artistique. La FashionTech et le SportTech sont en première ligne de ces bouleversements profonds qui touchent nos façons de concevoir et vendre d’un côté, mais aussi d’acheter et d’utiliser des produits de l’autre.

 

La révolution Wearable Tech ?

clouds-17866_640

Le consommateur, vous, moi, sommes irrationnels. Nous pensons acheter et consommer de façon rationnel, choisir sur des critères logiques et fonctionnels, nous nous trompons. L’Industrie de la Mode est d’ailleurs l’une des seules industries où nous admettons acheter irrationnellement, nous achetons du style, une marque, une signature, un lifestyle, pour nous mais aussi pour les autres.

 

Les influenceurs en tout genre le savent bien, des milliers (millions?) d’entre eux utilisent leur image pour promouvoir des produits et services, c’est l’endorsement que vous connaissez déjà très bien avec les sports stars et les pop stars. Mais il existe une autre catégorie d’influenceurs plus méconnus, ils sont les influenceurs de la conception et des tendances, les lead users. Ces consommateurs sont particuliers en deux points : ils rencontrent des problèmes et expriment des besoins que rencontrera en masse la population dans un avenir plus ou moins proche.

 

Le Wearable Tech, (ou “informatique vestimentaire” ou encore “technologie à porter”) est pour ces raisons un défi majeur à relever pour les industriels de l’électronique qui voient en cette catégorie de produit un relais de croissance pour leur activité. Mais ils ne sont pas les seuls à s’y intéresser, les grands noms du vestimentaire que ce soit dans le Fashion ou le Sport sont également dans le coup. Créer de nouveaux produits à forte valeur émotionnelle et que l’on va porter sur soi est révolutionnaire. Qui aurait imaginé que les téléphones des années 2000 seraient devenu vecteurs de réussite sociale et créerai des clivages religieux (Google vs Apple 😉 ).

 

Spécialistes de l’électronique et du monde de la mode ont plus que jamais besoin les uns des autres pour satisfaire l’équation ultime du XXI° siècle :

Comment créer un produit sexy, fonctionnel et utile, gagner de l’argent en le faisant tout en sachant que nous l’achèterons sur des critères totalement irrationnels ?

Les influenceurs sont logiquement la première réponse à cette question : sportifs, stars, et consommateurs sont désormais observés, analysés, intégrés dans les démarches de conception et ont donné lieu à des évolutions majeures cette dernière décennie… Nous voyons naître de nouveaux évènements et conférences spécialisée aussi atypiques que passionnantes.

 

Les Knicks, Intel, Pigalle, Moonlab, Accenture et des startups, le cocktail gagnant ?

cocktail-5853

L’évènement “FAST A/W15: A Fashion x Sports x Technology Experience,” qui a eu lieu à New York en Février dernier est une illustration très intéressante des nouvelles relations qui se tissent pour approcher le marché naissant du Wearable Tech. Intel, leader mondial des microprocesseurs a co-organisé avec Carmelo Anthony (oui, le joueur de NBA des Knicks de New York) et sa Venture Capital et accueilli Pigalle, une boutique française de mode, MoonLab un studio d’enregistrement, Accenture le monstre mondial du conseil et des startups de la Wearable Tech Industry.

 

Pourquoi rassembler ces personnes et organisations qui à première vue n’ont absolument rien en commun ? La plupart des invités ne s’étaient jamais rencontré, un vrai mélange de genre et de fonctions. Mais le Wearable Tech était au centre des discussions, l’évènement a permis à chaque partie d’exprimer sa vision des tendances existantes afin de mieux comprendre les enjeux des 5 ou 10 prochaines années. Quant aux startups, elles ont pu confronter leurs prototypes et approches du marché avec des acteurs de classe mondiale et des influenceurs.

 

Les startups présentes donnent (ou redonnent) une idée des projets en cours de gestation dans l’industrie naissante de la FashionTech :

 

 

Le bracelet Pavlok

 

© copyright

 

 

  • des chaussures et T-shirts avec Sols et Athos

sols-adaptiv-chaussures-3D-sur-mesure-personnalisable_w_600     Sols adaptiv : des chaussures révolutionnaires et évolutives

© copyright

      Spire contrôle votre respiration

© copyright

 

Ces startups ont inventées et travaillent d’arrache pied sur de nouvelles promesses marketing qui nous seront peut-être demain évidentes : créer des vêtements personnels (CMM pour Custom Mass Manufactured) et intelligents, de changer (encore) sa façon de communiquer, de mesurer ses efforts dans un objectif fitness ou musculaire, de diminuer le nombre de gadgets lors de la pratique de votre sport, de vous réchauffer ou vous rafraîchir (Si si).

 

Leurs approches remettent sur le tapis des discussions concernant les business models de ces sociétés comme on les connaît aujourd’hui sur le marché des smartphones. De quoi vivront elles ? De vos données ou de la vente des produits ? D’autres modèles vont ils émerger ?

 

Les challenges qu’ils relèvent et que nous abordons également chez ModeLab sont toujours plus d’actualité. Le juste équilibre de Tim Brown (Ideo) entre désirabilité, viabilité, et faisabilité est désormais aussi accompagné d’une reflexion sur l’éthique et notre volonté de continuer à faire progresser le monde au travers d’innovations.
Et vous ? Qu’est ce que cela vous inspire ? Vous êtes les premiers concernés !

Clément Roulet
Consultant en innovation et sportif de haut niveau. Clément est co-directeur de la société de conseil Vertical Innovation

Sources :

  • WearableTech: Perrine Chaissac