1104 Vues |  J'aime

Enfin un magazine sur la Fashiontech !

Lors du Salon Traffic, organisé par la Fédération Française de Prêt-à-Porter Féminin, nous avons présenté le 1er numéro du Magazine Modelab, fraichement imprimé.

Alors que tout se digitalise, ce choix peut paraître décalé. Pourtant je suis convaincu que l’avenir de la FashionTech passe aussi par le magazine papier.

Le papier, complément idéal du digital

Adorer le papier fait-il de moi un vieux con?
Tyler Brûlé, éditeur en chef de Monocle, me rassure en affirmant lui aussi que la feuille ne va pas disparaître. Pour lui, la force du document imprimé est qu’il participe à l’affirmation de soi. Si je lis « Le Monde » ou « Libération » j’ai envie qu’on le voie, ce qui n’est pas possible avec une tablette par exemple. Surtout, la qualité de lecture sur papier est toujours incomparable à celle sur un écran.

Une nouvelle génération de magazines

L’impression excessive de documents ne fonctionne pas vraiment avec une logique de développement durable. Pour réaliser une version papier de Modelab, nous avons donc choisi avec soin nos partenaires.

L’imprimeur AGG fonctionne avec un système d’impression à la demande. La production de magazine est lancée quand il y a une commande, ce qui permet de ne pas avoir de perte. Comme à notre habitude, nous préférons la qualité à la quantité.

Une fois que le magazine a pris forme, Bee Buzziness l’a digitalisé, utilisant sa technologie Bee Virtua. Bee Virtua « permet de virtualiser, enrichir et rematérialiser à la demande tout type de document », d’après Pierre-Nicodème Taslé son CEO.

Le début d’une nouvelle ère

Avec ce trimestriel, nous voulons devenir la référence de la FashionTech.

Pour découvrir notre magazine, le recevoir dans votre boîte aux lettres c’est par ici.

Donnez-nous votre avis sur Facebook et Twitter 😉

Fabrice Jonas
Créateur du Magazine Modelab, je passe mon temps à rechercher de nouvelles tendances et à les partager.

Sources :

  • magazine-seul – Copie: Perrine Chaissac