840 Vues |  J'aime

Merito, nouveau visage du recrutement d’extras dans le retail

Loin d’être limitée à la création de nouveaux produits, l’innovation dans la mode touche tous les domaines : le retail et le recrutement s’enrichissent eux aussi de méthodes novatrices. C’est en tout cas l’idée qu’ont eu Marion, Pierre et Édouard, co-fondateurs de la start-up Merito, une agence spécialisée dans le placement de vendeurs en CDD qui vient d’intégrer la nouvelle promotion de l’incubateur des Galeries Lafayette. Marion revient pour nous sur le concept de cette entreprise prometteuse.

merito team

Merito, la start-up qui coupe l’herbe sous le pied aux préjugés

D’abord consultante en transformation digitale des entreprises, Marion a occupé pendant un an un poste en management chez Leroy-Merlin. Elle y travaillait avec de nombreux intérimaires, et c’est ainsi que lui est venue l’idée de Merito : une agence qui se spécialiserait dans le placement d’équipes de force de vente en se basant sur les avis de leurs managers. Plus de discrimination à l’embauche, moins de risques de se tromper dans son recrutement : pour les entreprises et les candidats, c’est une solution gagnant-gagnant.
« L’idée, c’est de se dire que l’on ne présente que des candidats qui sont recommandés par des managers, » explique-t-elle. « Chez Merito, on ne croit pas aux tests de personnalité. Ce sont les managers sur le terrain qui recommandent les meilleurs éléments. » L’automatisation du processus de recrutement et l’utilisation de l’outil numérique remettent donc l’humain au cœur de la démarche.
« Le manager est capable de distinguer quelle personne est faite pour quel poste, » argumente Marion. « L’idée est donc d’avoir une communauté physique qui recommande les meilleurs éléments. » Les managers sur le terrain sont effectivement les plus à mêmes de juger si un candidat correspond effectivement au profil d’un poste ou non !
Pourquoi perdraient-ils leur temps, cependant, à recommander des candidats à leurs concurrents ? Facile : les managers qui prennent le temps d’effectuer des recommandations sont récompensés par des recrutements gratuits. Simple et efficace.

merito france 2

Des missions sur mesure adaptées aux profils des candidats

Et côté candidat, comment ça se passe ? « On se positionne sur des startings instantanés. Au fil des missions, le candidat aura ensuite le luxe de choisir comment il veut travailler. C’est avantageux pour tout le monde : en magasin, on a des équipes fraîches et toujours motivées et le candidat se sent mieux dans un environnement qui lui est adapté. »
La digitalisation de tous les processus d’entretien permet par ailleurs d’approfondir la relation avec les candidats tout en optimisant le temps. « Cela nous permet de bien creuser les profils, » appuie Marion. « On arrive à savoir mieux que le candidat quel magasin est fait pour lui. On tutoie nos candidats, on est très honnête avec eux. »
Et le concept séduit, puisque Merito a déjà réussi à attirer l’attention de trois incubateurs : après un passage par celui de l’IESEG, l’école de commerce de son associé Pierre, et une accélération avec Unibail Rodamco, Merito intègre maintenant celui des Galeries Lafayette, axé sur la fashion tech. Une jeune pousse à suivre !

Clementine
Passionnée d’art, de musique et de mode, j’aime fouiner sur internet et dans la vraie vie pour dénicher les dernières petites perles. Je suis aussi traductrice anglais-français et espagnol-français et rédactrice en freelance.