Couverture MODELAB 04 final

Magazine Modelab 4

9,90

Description du produit

Vous souhaitez être au courant des dernières innovations digitales qui révolutionnent le monde de la mode ? Vous informer sur les modèles disruptifs prêts à transgresser toute la chaîne de valeur d’une mode devenue jetable et non-soutenable ? Modelab s’adresse aux professionnels, aux passionnés de technologie, aux curieux, aux touche-à-tout. Plus que des sujets de discussion originaux pour briller en société, nous avons l’ambition de vous offrir des outils de réflexion pour repenser le futur de la mode.

Chez Modelab, nous nous définissons comme un collectif pluriel, où personne n’a de casquette pré-définie et où l’on peut voir des mannequins prendre la plume pour parler de leurs projets ou de ceux qui les interpellent. Nous choisissons de ne rencontrer que des femmes et des hommes forts et inspirants, portés par une énergie créatrice, ceux qui sortent des sentiers battus pour apporter dynamisme et vitalité à un système qui s’essouffle. En vous partageant les interviews de ces visionnaires à contre-courant et nos réflexions sur une mode technique, mais aussi plus éthique, nous faisons le pari de vous redonner goût à la mode.

Pour ce numéro, nous mettons les Pays-Bas à l’honneur, pays témoignant d’une ouverture d’esprit et d’un goût pour l’expérimentation qui a su créer un environnement particulièrement fertile pour de jeunes créateurs. Des talents aux idées rafraîchissantes, imaginant des alternatives au mode de production et de consommation actuel, tout en repensant la place de l’Homme dans ses usages technologiques et la nature. En bref : un numéro taillé pour ceux qui n’ont pas peur de bousculer des idées préconçues.

 

Que contient ce numéro ?

Tendances

Ce numéro débute par un état des lieux des dernières tendances de la fashionTech. Nous attaquons avec un article sur l’avenir prometteur des cuirs alternatifs, qui gagnent en popularité alors que la tendance vegan bat son plein. Entre exploitation animale et effets néfastes sur l’environnement, serait-ce le début de la fin du cuir animal ? Nous enchaînons avec un article sur le lien étroit entre la mode et la musique, la fashiontech offrant de belles possibilités pour ne faire plus qu’un avec le son. Nous poursuivons avec un article sur le renouveau du tissage jacquard, qui habilement couplé au digital, à su revenir sur le devant de la scène. Nous nous interrogeons ensuite sur les bouleversements annoncés de la « Robolution » dans la production textile, à l’heure où Amazon dépose un brevet d’usine textile entièrement automatisée. Pour finir, un article sur la tendance du vêtement sans couture, moulé ou sans tissage. Concevoir le vêtement autrement, c’est aussi des possibilités d’émancipation du système.

© Vera Depont

© Vera Depont

Mode sous l’objectif

Constance Moretti et les jumelles Nancy et Lou-Anne Boehm sont passées sous notre objectif le temps d’une séance, l’occasion de les interroger sur leurs parcours. Le Studio TWINSPARIS, nous a livré sa vision très poétique de la mode, à la croisée de la technologie et de l’émotion, de l’artisanat et de l’innovation. Constance Moretti, ingénieure et docteure en textiles nous a partagé son enthousiasme quant à l’avenir des textiles intelligents.

© Orham

© Oram S. Dannreuther

Destination Pays-Bas

Nous nous sommes rendus au pays des tulipes pour palper l’essence de la scène fashionTech en train de naître. Dans la patrie du vélo, les précurseurs de la fashionTech se rassemblent autour de valeurs de respect de l’environnement : zéro déchet, économie circulaire, fin du gaspillage et transparence. Une multitude d’initiatives qui redéfinissent le mode de production et de consommation actuel, tendant vers davantage de sur-mesure, de local et de collaboratif. Chacun à leur façon, ils représentent l’avant-garde d’une fashiontech éco-responsable et on ne peut qu’espérer que leur vision saura s’imposer dans le reste de l’éco-système fashionTech en construction.

© Fabian Briels

© Fabian Briels

Interviews

Celui des jumelles Boehm, de Grace Jun, mais aussi de Martijn Van Strien, fondateur de Post Couture, dans le dossier Pays-Bas. Ce collectif empreint d’une philosophie web et opensource, permet à tout un chacun de télécharger un patron de vêtement pour le concevoir en FabLab. Grace Jun milite pour un design d’interaction recentré sur l’humain. A travers les actions de son association Open Style Lab, elle tente de rendre la mode accessible aux handicapés.

© Post Couture Collective

© Post Couture Collective

Outils d’experts

La nouveauté de ce numéro : des pages d’outils, livrés par des experts. Les acteurs de la fashiontech sont encore peu nombreux, et chacun d’eux a son domaine d’expertise très précis. D’où la nécessité de collaborer pour partager son expertise entre des acteurs souvent très répartis géographiquement. Cette collaboration implique aussi celle avec des acteurs extérieurs à la mode, qui nous accompagneront tout au long de la durée de vie du produit. Notre première fiche technique sera donc dédiée à la conception d’un vêtement fashiontech dans une équipe pluridisciplinaire, avec pour exemple, la conception d’une veste chauffante. L’auteure, Florence Bost, experte en smart textils, vous livrera une checklist des bonnes questions à se poser pour penser à tout, de la conceptualisation au service après-vente.

© Orham

© Oram S. Dannreuther

Disponible en français ou anglais.

Marguerite Pometko
Grande curieuse, passionnée par les modes alternatives et les innovations technologiques que j’observe d’un œil sociologique, je trouve dans la FashionTech un fascinant sujet d’étude.

Information complémentaire

Langue du Magazine

Anglais, Français