1591 Vues |  J'aime

Sabine Seymour : « We are the Nexus between silicon & style »

Pionnière de la FashionTech, Sabine Seymour est décrite comme une innovatrice et créatrice de tendances. Depuis plus de 20 ans, elle explore le domaine de la mode intelligente. Récemment, elle a dévoilé une partie de ses recherches portant sur un capteur qui pourrait bien révolutionner la mode de demain.

Retour sur son parcours…

Portrait Sabine Seymour

Tout juste diplômée de l’Université de New York (NYU), Sabine Seymour lance en 1998 : Moondial, un cabinet de conseil sur l’intégration des technologies dans la mode. Les projets se concentrent autour de la conception de vêtements intelligents, les concepts et la direction créative pour les environnements en ligne ou en réseau, les stratégies commerciales… Elle travaille alors auprès d’entreprises internationales telles que HP, Intel ou Motorola.

Soucieuse de partager ses connaissance, elle est à l’initiative  de l’introduction des cours : Fashionable Technologies à la Parsons School of Design  de New York et à l’université des arts appliqués en Autriche.

.

Également docteur en sciences économiques et sociales, elle  compte  à son actif 3 publications majeures :
  • Fashionable Technology – The Intersection of Design, Fashion, Science, and Technology (2009) : Étude de l’interaction entre les textiles électroniques et la technologie portable.
  • Functional Aesthetics: Visions in Fashionable Technology (2010)   : Présentations et exemples de projets visionnaires dans le domaine de la mode améliorée.  L’ouvrage liste différentes conceptions portant surtout sur leurs aspects esthétiques et fonctionnelles.

  • Computational Fashion: Topics in fashion and wearable technology (2014) : L’ouvrage recouvre les publications de Eyebeam, laboratoire de R&D dont elle est membre, sur la technologie portable et la mode.

Lors d’une conférence TED sur le thème « The Beauty of the 2nd Skin », elle dévoilait ses ambitions et sa vision sur la FashionTech :

Depuis elle a lancé Moonlab, un Original Design Manufacturer (ODM – soit un producteur de concepts d’origine), qui fabriquera un produit en marque blanche.

Softspot, une nouvelle innovation

En septembre dernier, pour le lancement de sa nouvelle montre connectée la marque Huawei faisait appel à Sabine Seymour pour révéler comment l’intégration de la technologies va transformer nos gardes-robes.  La futurologue de la mode évoque alors des vêtements intuitifs, personnalisables, esthétiques et durables avec croquis à l’appui.

Peu de temps après, elle dévoile Softspot produit par Moonlab.

SoftSpot est la première wearable tech directement intégrée au vêtement. L’écosystème SoftSpot connecte le textile avec l’Internet des Objets et transforme instantanément le vêtement en un système de capteurs intelligents.

Le Softspot est donc un système de capteurs imprimés sur tissu qui transforme instantanément tout vêtement en un accessoire interactif. Il est transparent, invisible et sans fil connecté et apporte les fonctions de la technologie portable. Il pourra, par exemple, réguler les facteurs environnementaux et biométriques, en mesurant la qualité de l’air et le taux d’UV et permettre au textile de s’adapter à l’environnement.

Softspot
Cette innovation de rupture, comparée à celle de la fermeture éclair, commencera sa production pour la FashionWeek de New York. L’entreprise est basée à New York, qui regroupe l’interface client et le marketing, tandis que le design du produit est effectué en Autriche, le pays natal de Sabine.

Pour en découvrir davantage, voici une interview accordée par Sabine au sujet de  Softspot :

Estelle
Un brin de curiosité, un œil de lynx pour repérer les dernières tendances de la FashionTech et un clavier pour plume : voilà ma recette pour écrire avec le sourire.

Sources :