1443 Vues |  J'aime

The Faraday Project : mode masculine & textiles intelligents

Vous connaissez probablement le principe d’une cage de Faraday : une structure métallique qui isole ce qui se trouve à l’intérieur des champs électromagnétiques, l’exemple le plus souvent cité étant la voiture censée faire office de cage de Faraday pendant l’orage, et par conséquent vous éviter d’être foudroyé (intéressant, non ?). Eh bien The Faraday Project, ce sont des vêtements qui fonctionnent un peu sur le même principe (n’allez pas vous poster au beau milieu d’un endroit désert avec une fourchette sur la tête par temps d’orage sous prétexte de porter leur collection, cependant. Je ne voudrais pas avoir de problèmes avec votre maman.). Thomas Fayon, l’un des co-fondateurs de la marque, nous en dit plus.

The Faraday Project : des textiles de haute qualité imperméables aux ondes

« The Faraday Project », m’explique Thomas, « est une marque née d’une rencontre avec un ingénieur en électromagnétique. Aujourd’hui, les ondes sont partout (téléphones portables, réseaux WiFi, etc.) et on sait maintenant qu’elles sont mauvaises pour la santé. Ce sont les limites des technologies du progrès ! » Certes, mais alors, que faire ? The Faraday Project propose un début de réponse avec une gamme entière de vêtements et d’accessoires pour hommes, comportant des pièces de tissu complètement imperméables aux ondes.

The Faraday Project, textiles imperméables aux ondes

« Tous nos vêtements sont faits dans de belles matières », m’assure Thomas. « Ce sont des basiques du vestiaire masculin, fabriqués dans un tissu fait à partir d’un fil d’argent de quelques microns et de coton, tissé selon un maillage spécial. » Résultat ? Les ondes rebondissent sur le fil d’argent et ne traversent pas le tissu, qui agit comme une sorte d’armure. Et ce tissu garde cependant toute sa souplesse, est lavable en machine, anti-bactérien et anti-allergène.

Une autre limite des technologies modernes et de l’utilisation à grande échelle de puces NFC, c’est… le piratage. Pensez par exemple à votre carte bleue munie d’une puce de paiement sans contact, ou à votre passeport biométrique : certaines informations méritent d’être bien protégées ! Le tissu au fil d’argent développé par The Faraday Project protège également votre smartphone et vos cartes à puces du piratage, puisque les ondes ne le traversent pas.

Un positionnement mode affirmé

Mais loin d’une marque « geek » axée à 100 % sur la technologie, The Faraday Project se veut avant tout une marque de mode au positionnement élitiste, aux coupes travaillées et aux matières choisies avec soin. « Toutes nos matières premières sont très chères et nous fabriquons en petites quantités », me révèle Thomas. « Nos vêtements sont fabriqués à Paris, en Vendée ou en Italie. C’est un choix éthique et de qualité que nous avons fait. »

The Faraday Project, un positionnement mode affirmé

Car si l’expertise technologique est amenée par leur fameux ingénieur en électromagnétique, les autres protagonistes, Charles-Antoine de Beaumont, Cyril Cabellos (directeur image et communication du groupe Kering, ça vous parle ?) et Alexandre Stourbe, ont une vraie vision mode du projet.

The Faraday Project voit loin !

Alors que la marque est lancée depuis une dizaine de jours tout juste, pas question pour l’équipe de se reposer sur ses lauriers ! « On a de grands projets pour l’avenir ! », m’assure Thomas. « On a une équipe de R&D qui travaille sur des propriétés high-tech, comme l’intégration de micro-puces dans les vêtements, et on voudrait sortir une nouvelle innovation chaque année. » Dans les cartons, de nouveaux tissus hydrophobes, aux propriétés anti-bactériennes et anti-transpirantes. À suivre…

Où les trouver ?

The Faraday Project : où les trouver ?

Malgré son tout jeune âge, la marque dispose de plusieurs points de vente où vous pourrez les trouver à partir de mars 2016 : La Garçonnière à Paris, la boutique physique et l’e-shop de L’Exception, et le Reservoir Shop à Bruxelles. Vous pouvez aussi retrouver leurs produits dès maintenant sur leur propre e-shop. Et ce n’est que le début…

Et pour aller plus loin, lisez notre article sur la protection pensée par la Fashion Tech.

Clementine
Passionnée d’art, de musique et de mode, j’aime fouiner sur internet et dans la vraie vie pour dénicher les dernières petites perles. Je suis aussi traductrice anglais-français et espagnol-français et rédactrice en freelance.

Sources :

  • The Faraday Project, textiles imperméables aux ondes: © The Faraday Project
  • The Faraday Project, un positionnement mode affirmé: © The Faraday Project
  • The Faraday Project : où les trouver ?: © The Faraday Project
  • The Faraday Project, marque de mode masculine: © The Faraday Project