2199 Vues |  J'aime

Un Nouvel air pour le lin

Le lin est une matière qui représente la simplicité et la sophistication. Mais à part les draps de grands-mère cela ne vous évoque pas grand chose. Heureusement, je suis là pour vous aider !

Une production Made In France

La matière première provient d’une petite fleure violette cultivée dans le nord de la France et en Belgique. Pour vous donner un ordre d’idée sur le territoire français, cela représente 80 000 hectares et particulièrement en Normandie avec 60 % de la production française totale. Ce qui place la France comme premier producteur mondial suivit de près par la Belgique.

Le lin est la seule fibre textile dont la culture et la transformation sont faites en France. Paradoxalement elle ne représente qu’une part infime du textile mondiale (0,5%).
Sa culture est faite de plusieurs étapes minutieuses :

1. L’arrachage comme son nom l’indique, consiste à déraciner la plantes pour ensuite la laisser au sol rouir.

2. Le rouissage est une étape importante puisque la tige, par la pluie, change de couleur et s’assèche.

3. L’étape du retournage qui rend homogène l’effet du rouissage. La matière peut alors être extraite de la tige.

Après toutes ces étapes, on peut comparer le lin à de beaux cheveux blonds, qui seront envoyés dans des filatures pour la transformation en tissu.

fibre lin

Le lin dans la mode

Vous n’êtes pas encore conquis ? « Pas assez moderne » ou encore  « ça gratte ». Et bien, je peux faire le pari avec tous ceux qui n’y croiraient pas un tee-shirt 100% lin ne grattera jamais. Au contraire, il est très agréable à porter en été comme tunique ou en sortie de bain.

J’irai du côté des défilés pour vous dire que OUI, le lin est tendance.
Les maisons de coutures comme Gucci ou Chloé l’ont utilisé pour des tops, chemises ou encore des pantalons. Les créateurs ont trouvé en cette matière la noblesse et le naturel. Pour un rendu unique, fluide et moderne. C’est une possibilité de création à l’infini puisqu’on peut choisir de le travailler épais ou très fin, créer des reliefs ou non et le mélanger à un autre textile.

Pour celles ou ceux qui ne comptent pas dépenser l’équivalent d’un SMIC dans une pièce en lin, ne vous inquiétez pas, j’ai aussi de quoi faire votre bonheur. Vous en trouverez facilement dans les basics de chez Zara par exemple ou encore chez Hartford.

Déflié Chloé

Défilé Chloé

 .

.

.

.

 .

.

.

 

.

Une source d’innovation

Le lin est une fibre différente des autres fibres et qui a ses propres propriétés. Pour produire un kilo de fibre de lin il faut 5 fois moins d’énergie que pour la fibre de verre et 20 fois moins que le charbon, représentant un avantage considérable au niveau écologique.
Le tissu technique a des propriétés phoniques : c’est-à-dire qu’il isole les vibrations, cela est très rare dans le domaine du composite. L’ évolution de ce matériau va devenir exceptionnelle. On développe des nouvelles fibres et tissus à partir du lin. De nos jours il y a un besoin d’évolution, de capacité, d’innovation mais aussi une responsabilité environnementale pour les producteurs. Un retournement serait donc possible : produire enfin des objets exclusivement en Europe.

« Nous avons l’espoir que dans deux à trois ans nous aurons surmonté tous les aléas de la R&D pour être en mesure de faire homologuer de nouveaux matériaux » à base de fibres de lin, assure Marc Audenaert, vice-président de FiMaLin (nldr. Association structurant de filière autour du lin technique) et responsable Recherche chez Arkéma, premier groupe chimique français.

Flax Composite

Les secteurs de l’automobile et de l’habitat commencent à prendre conscience de ses capacités. Il est possible que votre carrosserie soit composée de fibre de lin. Sa légèreté intéresse peu à peu le sport , en effet, depuis quelques années, Décathlon a développé sa propre raquette de tennis. Vous pourriez aussi tomber sur des planches de surf ou des vélos de course.

Je vous ai conquis n’est-ce pas ?
Pour ma part j’espère que le lin deviendra un des textiles les plus utilisés dans un futur proche. Les retombés aussi bien économiques, écologiques et technologiques pour la France seront gigantesques. Une matière moderne qui s’adaptera au goût de chacun !

Quel est votre avis ?

Alice Van Fleteren
Étudiante en Bachelor 2 à PSB, anciennement l’ESG Management School (Paris). Passionée par la mode et le milieu du street art.