Chez la marque de prêt-à-porter MAP, la tendance est à un style plus sain, plus actif, plus éthique. Alliant récupération et inventivité, la jeune marque multiculturelle spécialisée dans la création textile, s’inspire librement du quotidien pour imaginer un univers empreint de poésie et d’authenticité. C’est en créant à partir de peu et à travers une certaine sensibilité textile, que la marque a su tirer son épingle du jeu en proposant la collection « ZAJA ». 

Les créateurs Virginie Pitiot, Ricardo Sanchez et Fanny de Ruijter se sont rencontrés, lors de leur passage à la Maison Malhia Kent, une entreprise de tissage connue pour sa production de tweed destinée à la maison Chanel et ses créations textiles alliant le numérique aux techniques de fabrication 100 % made in France. En 2017, le trio de jeunes créateurs lance la marque MAP, avec l’intime conviction de faire de son pluralisme culturel et de sa démarche éthique, une force créative au service d’un renouveau dans l’univers de la mode. Pari gagné avec leur première collection « ZAJA », une interprétation abstraite du film « Captain Fantastic » de Matt Ross qui traduit une véritable réflexion sur la place du conformisme et de la décroissance, tout en développant des méthodes alternatives de consommation durable grâce à l’utilisation de matières recyclées et d’objets du quotidien.

MAP Officiel

MAP Officiel

Les pièces qui composent la collection sont faites à partir de matériaux insolites, comme des éponges métalliques pour certaines broderies, des mélanges de matières inventifs et d’imprimés floraux. Chacun apporte sa pierre à l’édifice. Fanny ayant reçue un enseignement à l’AMFI ( Amsterdam Fashion Institute ), partage sa maîtrise du tailoring dans la découpe et la mise en volume des pièces. Le rôle de Virginie s’apparente à celui du designer textile avec le travail des matières et des textures, dont la créativité n’a pour limites que les contraintes liées aux coûts financiers des matériaux et aux procédés de fabrication. Tandis que Ricardo, riche d’une formation de stylisme de mode au studio Berçot ( tout comme Virginie ), se charge de l’aspect visuel de la matière choisie, avec notamment l’application technique de peinture textile.

Entre l’utilisation de matériaux recyclés et de fibres naturelles végétales et animales, la jeune marque s’efforce de conserver une ligne au plus proche d’un idéal éthique et écologique, malgré l’oppressante réalité des contraintes financières et commerciales. Car s’il est vrai que la mode semble subir une transformation drastique portée vers des valeurs plus éthiques, il n’en demeure pas moins que la force de frappe du modèle fast-fashion n’a pas encore perdue de son influence sur le marché de la mode. Sa capacité à pouvoir réapprovisionner les rayons de modèles synthétiques et toxiques plusieurs fois par mois présente des caractéristiques profitables aux géants du textile, d’un point de vu de l’offre et des profits générés. Ce renouvellement incessant fidélise le client et attise son désir d’achat avec une offre plus large, voir personnalisée. C’est ainsi que le modèle économique conserve son statut de modèle standard pour les marques de prêts-à-porter depuis maintenant vingt-cinq longues années. Inutile de citer les conséquences désastreuses de ce type de modèle allant de la perte de valeur des produits consommés, l’accroissement de la pollution textile du aux stocks d’invendus, jusqu’à la baisse de qualité des matières premières et la disparition progressive de la saisonnalité des collections.

MAP Officiel

MAP Officiel

Si ce sujet vous intéresse, n’hésitez pas à lire ou relire nos article à propos de l’innovation dans la consommation de mode et l’économie circulaire. MAP s’inscrit en ce sens dans le sillage de cette mode durable en pleine expansion, basée sur le respect des hommes et de l’environnement. Grâce à l’utilisation de matières naturelles ou recyclées, la jeune marque contribue à réduire l’impact environnemental de ses articles tout au long de leur cycle de vie. Plus créatif que commercial, le jeune trio de créateur souhaite néanmoins à terme voir leur marque de prêt-à-porter se développer et contribuer au changement latent dans la conception du consommateur et son rapport au vêtement, ainsi que l’accroissement de l’utilisation des matériaux à faible empreinte écologique dans l’industrie textile.

Il est heureux de voir que de plus en plus de marques proposent des solutions alternatives à ce problème d’envergure internationale. Ces créateurs qui dédient leur créations à une mode alternative et bienveillantes sont ceux que nous avons à cœur de mettre en lumière chez Modelab. Comme c’est le cas pour les bijoux éphémères de la marque Keef Palace , ces véritables satires politiques qui dénoncent la crédulité ambiante des consommateurs face aux discours martelés par les géants de la fast-fashion. Pour le créateur hollandais Sjaak Hullekes, l’innovation dans la consommation de mode n’a d’intérêt que dans l’économie circulaire. Pour réinvestir du sens dans l’acte d’achat, le créateur imagine une collection faite à partir de tissus de stock et de matériaux chinés. Chaque article est marqué d’une histoire singulière qui est soigneusement retranscrite dans un « passeport » voyageant de main en main. Se tisse alors entre le consommateur et son achat un lien d’extrême proximité. Ainsi chez Hul le Kes les vêtements ont une âme et survivent à toutes les vies.

Tandis que la ligne de vêtement sans coutures Self-assembly du créateur finlandais Matti Limatainen s’inspire de la morphogenèse pour élaborer une technique d’auto-assemblage, permettant de créer des vêtements de manière complètement autonomes, sans outils ni machines. En intégrant le consommateur au processus créatif, Liimatainen souhaite redonner du sens à l’acte d’achat en proposant un autre rapport au vêtement.

Les logiques économiques et stratégiques qui régissent l’univers de la mode ne se sont pas faites en quelques années, mais se sont affinées au fil du temps. La reconnaissance d’une mode durable au près de tous les acteurs du secteur de la mode ne pourra se faire qu’à travers une véritable expansion des bonnes pratiques de production.   Ce sont ces initiatives salutaires qui redessineront à terme, la mode de demain.

MAP Officiel

MAP Officiel

Crédits photos : Philippe Aufort  |  Ching-Fan Yang

Découvrez la collection icila